Les neurotransmetteurs, c'est quoi ?

Les neurotransmetteurs portent des noms d’oiseaux que vous avez sûrement déjà vu passer : sérotonine, dopamine, adrénaline, acétylcholine, endorphines, ou encore ocytocine…

Un neurotransmetteur est la substance qui assure la transmission de l'influx nerveux. En grande majorité cette transmission se fait de neurone à neurone mais elle peut aussi se faire des neurones vers d’autres types de cellules (muscles, système nerveux…). Quelques neurotransmetteurs agissent même comme des hormones et circulent dans le sang, communiquant ainsi directement avec l’organisme.

Parmi les neurotransmetteurs, certains « inhibent » c’est-à-dire qu’ils vont induire la fin de l’action dans le cerveau, tandis que d’autres « excitent » directement les cellules. Vous l’aurez compris, chacun a son importance et son rôle à jouer. On vous propose un tour d’horizon de quelques-uns de ces messagers chimiques indispensables à notre santé…

 

La dopamine

La dopamine domine notre système de récompense. C’est elle qui nous donne la niaque, l'énergie d'entreprendre et d'atteindre nos objectifs. C’est le neurotransmetteur « starter » que l’on va sécréter dès le saut du lit.

dopamine énergie

Deux acides aminés sont précurseurs (= participent à la synthèse) de la dopamine : la phénylalanine et la tyrosine. La consommation de protéines est donc indispensable pour un bon taux de dopamine et cela quotidiennement puisque l’organisme ne stocke pas les acides aminés.

Le saviez-vous ?

Les activités qui créent une accoutumance (jeux de hasard, jeux vidéo, réseaux sociaux…) sont en réalité des pics répétés de dopamine dans le cerveau qui rendent nos neurones « accros » et dérèglent peu à peu sa sécrétion ainsi que celle de nombreux autres neurotransmetteurs.

 

La sérotonine

La sérotonine est un neurotransmetteur produit en majorité par notre intestin grêle, d’où l’importance d’un microbiote intestinal en bonne santé pour que le moral suive ! Dans le cerveau, la sérotonine est le neurotransmetteur « frein » qui contribue à notre sérénité, à la qualité de notre sommeil et à notre bien-être général. Par exemple : des pulsions sucrées en fin de journée peuvent être le signe d’une carence en sérotonine.

Son précurseur est le tryptophane, ou L-tryptophane, un acide aminé essentiel que l’on retrouve dans l’alimentation : riz complet, produits laitiers, poisson, chocolat, banane…

Vous pouvez également apporter du tryptophane à votre organisme via nos compléments Good Mood et Get Relax !

good mood tryptophaneget relax tryptophane

 

Les endorphines

Les endorphines ne sont pas des neurotransmetteurs mais plutôt des hormones libérées par le cerveau. Le saviez-vous ? La structure moléculaire des endorphines est proche de celle des opiacées. Leur but unique est d’alléger la douleur, en particulier lors d’un effort physique ou psychique, afin d’assurer notre survie.

endorphine dose mindcare

L’action des endorphines est antidouleur, anxiolytique et anti-fatigue mais aussi coupe-faim ! Rire, faire du sport (même doux), se faire masser ou encore manger épicé sont d’excellents moyens de stimuler ses endorphines.

 

L’ocytocine

L’ocytocine est le neurotransmetteur-hormone de l’amour et de l’attachement, mais pas que. Elle a certes un rôle crucial lors de la grossesse et durant la maternité (relaxation, contractions utérines, allaitement…). C’est elle qui permet notamment à la maman allaitante d’être totalement détendue voire de s’endormir durant une tétée. En réalité, elle est au cœur de nos relations et fait de l’homme cet être social qu’il est. Pour preuve : ce n’est pas ce qu’il y a dans votre assiette qui boostera votre ocytocine mais bien avec qui vous la partagez !

Le saviez-vous ?

L’orgasme booste la sécrétion d’ocytocine. Résultat : un puissant sentiment de bien-être ! Et si vous cherchez d’autres façons de sécréter davantage d’ocytocine au quotidien, pensez à faire des compliments, à partager des conversations passionnées, embrasser ou encore jouer avec un animal.

ocytocine dose mindcare

 

L’adrénaline et la noradrénaline

Mains moites, poils qui se hérissent, fourmis dans les jambes et rythme cardiaque qui s’accélère ? Nous connaissons tous les signes d’une décharge d’adrénaline dans l’organisme. Ce neurotransmetteur paradoxalement anti-stress nous guide au quotidien dans nos choix, même minimes, et booste notre capacité de décision autour des fameux réflexes archaïques de lutte ou de fuite.

adrénaline dose mindcare

Souvent décriées lorsqu’elles sont sécrétées en trop grande quantité, l’adrénaline et la noradrénaline restent indispensables à notre santé mentale. Elles nous permettent de mobiliser l’énergie nécessaire en situation d’urgence. Elles ont donc des actions similaires mais agissent à différents niveaux dans l’organisme. Rythme cardiaque qui s’accélère et vasoconstriction sont le résultat de la noradrénaline lorsqu’elle circule dans le sang – agissant pour le coup comme une hormone.

 

L’acétylcholine

Produit à partir du sucre et de la vitamine B4, la choline, l’acétylcholine est le neurotransmetteur du système nerveux : concentration, mémoire, humeur et même… le rêve !

rêve cerveau neurotransemetteur

L’acétylcholine assure la bonne communication neuronale, elle est primordiale pour le système nerveux mais aussi pour l’équilibre hormonal, le système cardiovasculaire, le système digestif… Ce neurotransmetteur est polyvalent et indispensable à notre survie, son rôle est complexe car il « excite » autant qu’il « inhibe ».

Pour favoriser sa production, on peut ajouter dans notre assiette : germe de blé, œufs, banane, cannelle, café, brocolis, graines de lin…

 

Le GABA (acide γ-aminobutyrique)

L’apaisement, le ralentissement, l’endormissement… Le GABA est un acide aminé neurotransmetteur et le plus inhibiteur qui joue le rôle de bouton « OFF ». Le soir la tension baisse, notre rythme cardiaque ralentit, on se détend puis on s’endort, tout cela grâce à l’action du GABA.

En regardant de plus près ce qui permet de booster sa production, on comprend mieux son importance contre le stress et la course contre la montre : exercices de méditation ou de respiration, consommation de mélisse… Bref, le parfait rituel du soir pour décompresser. A noter : la lumière bleue des écrans bloque la bonne sécrétion de GABA.

GABA dose mindcare

Enfin, la glutamine est l’acide aminé précurseur du GABA. En consommer en association avec de la vitamine B6 et du magnésium favorise une bonne sécrétion de GABA. Quelques aliments à privilégier : œufs, viandes blanches, légumineuses, épinards…

 

Le glutamate

Le glutamate n’est pas un neurotransmetteur mais un acide aminé qui agit comme tel dans le cerveau. Exact opposé du GABA, le glutamate est naturellement présent dans le cerveau et joue le rôle d’excitateur : c’est le bouton ON. Les nouvelles liaisons entre neurones, la plasticité cérébrale, la mémoire… tout cela dépend du glutamate.

Dans la maladie d’Alzheimer, le glutamate libéré en trop grande quantité s’accumule au niveau des synapses jusqu’à bloquer le signal nerveux et devenir toxique.

A savoir : le glutamate est naturellement présent dans l’alimentation (amandes, graines de courge, lentilles corail, parmesan, emmental, crabe, coquilles St jacques…), les japonais l’associent d’ailleurs à la saveur « Umami ». Mais il est également utilisé comme additif alimentaire (E621) et exhausteur de goût. Cette dernière utilisation est néfaste pour la santé et favorise le surpoids et l’hyperactivité : le glutamate donne davantage faim et, en excitant les papilles gustatives, pousse à manger plus tout en contribuant à créer de l’addiction pour l’aliment.

 

gamme dose mindcare

Spécialiste des compléments pour la santé mentale, Dose Mindcare vous propose une gamme de produits naturels et efficaces qui vont favoriser la sécrétion de certains neurotransmetteurs afin de vous aider à retrouver l'équilibre mental nécessaire à une vie sereine et dynamique.


Article précédent

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés