3 plantes incontournables contre la dépression

La dépression est une maladie qui touche énormément de personnes. Selon l’OMS, ce trouble émotionnel concernerait plus de 264 millions de personnes dans le monde. Pour lutter contre ses méfaits, la médecine conventionnelle propose généralement des antidépresseurs chimiques, dits classiques. Malheureusement, ces derniers ne sont pas exempts d’effets secondaires, c’est pourquoi des alternatives naturelles commencent à être prises au sérieux par la communauté scientifique et les patients. 

Dans cet article, nous nous concentrons sur l’une des meilleures alternatives naturelles : la phytothérapie. Les plantes peuvent-elles réellement lutter contre la dépression ? Une plante peut-elle être aussi efficace qu’un antidépresseur classique ? Dans ce cas, laquelle utiliser ? Afin de retrouver sérénité et joie de vivre, voici une sélection de 3 plantes incontournables contre la dépression.

La dépression, connaître ses causes pour mieux la combattre

La dépression se traduit par des épisodes de tristesse ou d’angoisse avec une perte d’intérêt pour toute activité et une baisse de vitalité. Elle résulterait d'une association complexe de facteurs sociaux, psychologiques et biologiques. Les personnes qui ont vécu des événements compliqués tels que le deuil, un traumatisme psychologique ou une perte d’emploi sont généralement plus susceptibles de la développer. Mais parfois, alors que tout va bien, il est possible d’être en proie à ce mal sans raison apparente. 

En effet, la dépression peut parfois survenir à la suite d’un dérèglement biologique au niveau des neurotransmetteurs du cerveau, probablement causé par une carence. Dans ce cas la psychologie ou la thérapie émotionnelle, bien qu’utiles pour soutenir la personne dépressive, ne pourront pas la guérir entièrement. En plus d’un changement de mode de vie (meilleure alimentation, moins de stress, exercice physique), l’utilisation de médicaments ou de nutraceutiques (compléments alimentaires) est alors nécessaire pour rétablir l’équilibre biologique du cerveau. 

 

La phytothérapie, efficace contre la dépression

De nombreux spécialistes affirment que ces déficits biologiques peuvent être traités avec les plantes adéquates grâce à leurs substances actives (dopamine, adrénaline, sérotonine, GABA, etc.) nécessaires au bon fonctionnement du cerveau. 

Cela explique en partie pourquoi certaines plantes fonctionnent très bien chez une personne et moins bien chez une autre. Tout le monde ne souffre pas des mêmes troubles biologiques, il est donc intéressant d’essayer plusieurs solutions naturelles pour déterminer celle qui fonctionnera le mieux. Pour certaines personnes, le millepertuis est le meilleur antidépresseur, tandis que pour d’autres la rhodiola ou le griffonia fonctionnent mieux. Voici donc quelques explications sur ces antidépresseurs naturels étonnants.

1.   La rhodiola pour combattre la dépression légère et éviter le burn-out

Rhodiola dépression

 

La rhodiola est une plante adaptogène de plus en plus utilisée en phytothérapie. Les molécules contenues dans ses racines permettent de moduler l’impact du stress en fonction des besoins de l’organisme. La rhodiola accroît les capacités d’adaptation de l’organisme, ce qui lui permet de faire face à différents types de stress (physique, chimique ou biologique). Ainsi, elle permet d’augmenter l’attention et l’endurance en cas de fatigue, et de diminuer les impacts néfastes du stress sur le système immunitaire

Son action antidépressive ne s’arrête pas à la gestion du stress. La rhodiola empêche notamment la dégradation de certains neurotransmetteurs tels que la sérotonine et l’adrénaline. Pour cela, elle régule et optimise leur volume au niveau des synapses du cerveau, générant un effet de bien-être et de sérénité. La rhodiole s’avère ainsi une solution efficace contre la dépression légère, les dépressions hivernales et les déprimes. 

Enfin, la rhodiole joue un rôle dans l’augmentation du nombre de neurones et dans la prolifération cellulaire dans l’hippocampe. Elle permet une meilleure concentration et optimise les fonctions cognitives. Elle est ainsi très appréciée pour éviter les burn-out lors de périodes professionnelles ou scolaires chargées.

2.   Le millepertuis pour lutter contre les troubles anxio-dépressifs

 

Millepertuis depression

Connu en botanique sous le nom d'Hypericum perforatum, le millepertuis est une plante à fleurs jaunes qui pousse dans de nombreuses régions tempérées du monde, dont la France. L'utilisation de cette fleur en médecine traditionnelle remonte à l'époque des anciens Grecs. Depuis lors, le millepertuis est resté un traitement populaire pour traiter l'anxiété, la dépression, les coupures et les brûlures. 

De nos jours, le millepertuis a été largement étudié et de nombreuses études ont démontré les effets synergiques de ses principales substances actives sur les récepteurs de la sérotonine, de l’adrénaline et de la dopamine, ainsi que sur les récepteurs benzodiazépines. La plante entraîne ainsi une action inhibitrice de la recapture de ces neurotransmetteurs afin d'augmenter leur nombre et de corriger la carence. Le millepertuis est alors conseillé principalement pour les dépressions associées à un déficit en ces neurotransmetteurs. Par ailleurs, le millepertuis agit sur un autre neurotransmetteur, le GABA. Le millepertuis est donc la plante idéale pour les personnes ayant un trouble anxio-dépressif

Pour finir, le millepertuis est recommandé aux personnes âgées présentant des troubles dépressifs liés à des maladies neurodégénératives comme Parkinson et Alzheimer. La plante est également recommandée pour réduire les symptômes de sevrage liés à certaines addictions (benzodiazépines, somnifères, tabac, alcool, etc.).

 

3.   Le griffonia pour réguler l’humeur, l’appétit et le sommeil

 

Griffonia dépression

Le Griffonia Simplicifolia est une liane originaire d’Afrique dont les graines, extraites des fruits, sont communément utilisées en phytothérapie pour leurs effets bénéfiques sur l’humeur

Il a été découvert qu’à l’intérieur de graines de griffonia se trouve un précurseur de la sérotonine, dite l’hormone du bonheur. Ce précurseur s’appelle le 5-hydroxytryptophane (5-HTP). Il s’agit d’un acide aminé essentiel dont le rôle est de permettre la transmission de signaux nerveux impliqués dans la régulation de l’humeur, de l’appétit et du sommeil. Cela explique les vertus apaisantes du griffonia. 

De nombreuses études témoignent d’ailleurs de son efficacité dans le traitement de la dépression, des troubles du comportement alimentaire, de l’anxiété, des migraines, du stress, des troubles du sommeil et des douleurs liées à la fibromyalgie. Ses propriétés sont dues à l’apport supplémentaire de 5-HTP qui permet de créer et d’acheminer davantage « d’hormone du bonheur » jusqu’au cerveau. De récentes études montrent d'ailleurs que le griffonia possèderait les mêmes effets sur l’humeur que le Prozac (un médicament antidépresseur) mais sans ses effets secondaires.

 

Où en trouver ?

Good Mood contient un extrait sec de Rhodiola titré à 3% de Rosavines et 1% de Salidroside. Vous profitez de l'équivalent de 800 mg de Rhodiola chaque jour. La formule qui lui associe Tryptophane, Tyrosine, Curcumine et Ginseng est le complément idéal des phases "down".

Get Relax contient un extrait sec de millepertuis dont la synergie avec le Kudzu et le L-théanine permet de favoriser un retour à un état de sérénité mentale. Deux à trois gélules par jour durant quelques semaines sont suffisantes et sans effets secondaires. 

Smart Focus contient un extrait sec de Griffonia provenant du Ghana. Soit l'équivalent de 800 mg de Griffonia chaque jour. Pour travailler correctement il est indispensable de retrouver un état de stabilité émotionnelle. Le complexe contient de l'Ashwagandha, du Guarana, du L-théanine et du Ginkgo. 

 

Pour aller plus loin

Ces plantes ne sont pas les seules à être efficaces contre la dépression, bien d’autres peuvent aider à surmonter cette épreuve émotionnelle. Néanmoins, ces trois plantes incontournables permettent déjà de faire un premier pas vers une solution naturelle plus respectueuse de l’organisme et efficace chez beaucoup de patients dépressifs.

Bien entendu, la phytothérapie ne résout pas tout. Pour en finir avec la dépression, il convient également de changer son hygiène de vie et d’adopter des techniques qui font du bien au corps et à l’esprit. Par exemple, vous pouvez améliorer votre alimentation, faire des exercices physiques régulièrement, consulter un psychologue, réaliser l’exercice de cohérence cardiaque, méditer, éviter les situations stressantes au maximum, prendre du bon temps avec vos proches, etc. Bien sûr, en cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin qui sera en mesure d’évaluer votre état de santé et de vous donner des conseils personnalisés.


Article précédent Article suivant


1 commentaire
  • Bonjour – Je suis un traitement sous deroxatdepuis des années (2 comp par jour) pour un déficit en serotonine. Le millepertuis peut-il à terme remplacer ce médicament dont j’aimerais me passer? Merci

    fessler andré le

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés